Cette année, Les Francofolies, Non Merci ! (Spéciale Festival d’été 2013)

Comme chaque année, fin Mars début Avril, les doudounes laissent place aux vestes, les gros pulls aux T-Shirts, les jeans aux jupes et les gros chaussettes aux jambes nues et poilues. C’est aussi le moment de sortir, prendre le soleil, rencontrer des gens, oublier sa vie monotone, sortir de son cocon afin d’éclore en papillon. Bisous Bisous gentil Bisounours !

Et quand on est papillon, on se sent libre, on veut découvrir plein de choses, se bourrer la gueule à la liqueur de fleur et trouver d’autres congénères afin de papillonner en gang-bang. Je ne connais qu’un seul moyen de faire tout ça en même temps (c’est avec subtilité que j’en viens au titre de l’article) : les festivals d’été.

De Mars à Septembre, il en existe une cinquantaine en France et des centaines en Europe. Il y a les plus connus, ultra médiatisés, une line-up de dingue, un pass 3 jours au prix d’un week end à Londres, de la bière au prix du café en terrasse en plein mois de juillet à St-Germain des Prés. Je ne vous citerais pas le Reading, Rock Am Ring, Pukkelpop, Les Vieilles Charrues, Les Francofolies, Le Printemps de Bourges, Rock En Seine ou encore Les Arènes de Nimes comme exemple.

Certes ce sont de très loin d’excellent festivals français en terme de line-up mais seulement si tu as une blinde à claquer pour écouter de la musique et te mettre des fleurs dans les cheveux, porter tes bottes ultra tendance de ton dernier week end à St-Malo pour finalement les dégueulasser dans la boue.

Alors que du côté obscur de la France, nous avons de petits et moyens festivals qui ont autant a envier à leurs grands frères. J’ai donc consacrée mon article à ces festivals qui gagnent à être reconnus et visités.

Mon tour de France à moi, ça serait ça :

Du 29 au 31 Mars 2013

Festival Panoramas #16 Edition à Morlaix (29)

prog-web

Pourquoi y aller ?

Pour l’electro, le LSD, la qualité de la prog, son côté Breton, Disiz qui fait l’intrus du festival (mais on adore ça), Les Bloody à voir au moins une fois dans votre vie, ces dingues de Sexy Sushi, les tenues vestimentaires de Salut C’est Cool, le génie de Vitalic, l’ardeur de Don Rimini

Plus d’infos -> ICI

Au moment où nous écrivons ces lignes, le festival Panoramas vient de se terminer. Mais ne vous inquiétez pas, on y étais. Live report dans les prochains jours.

Du 6 au 20 Avril 2013

Festival Chorus des Hauts de Seine (92)

image_gallery

Pourquoi y aller ?

Pour les Parisiens, c’est pas très loin. Tu finis ton taff, hop tu vas voir Gush à la Défense. C’est ta pause déjeuner, ni une ni deux, tu fonces voir Rover. La plupart des concerts sont gratuits donc y’a pas de quoi se plaindre. Et la prog est vraiment sympa si tu es un aventurier musicale.

Plus d’info -> ICI

Du 5 au 7 Juillet 2013

Festival Beauregard à Hérouville St-Clair (14)

beauregard2013-prog

Pourquoi y aller ?

Tout les groupes et artistes. La programmation est vraiment parfaite, rien n’est à jeter, tout est bon (excepté Benjamin Biolay mais bon on va pas chipoter). J’appelle ce festival, le Coachella Français. Alors je vous conseille vivement d’y faire un tour. En plus, la Normandie c’est pas si loin que ça…

Plus d’info -> ICI

Du 7 au 9 Juillet 2013

Les Déferlantes d’Argeles Sur Mer à Argelès-sur-Mer (66)

deferlantes_2013_3

Pourquoi y aller ?

Déjà il y a  la plage pas loin (en plein mois de juillet ça fait toujours plaisir), le retour de Jamiroquai, Madness et leur énergie (en festival ce groupe est magique, vu 4 fois, on s’en lasse pas), Asaf Avidan artiste qui monte en flèche à ne pas rater, The Hives sous tension à ne surtout pas débrancher, C2C un classique et Ben Harper pour se laisser guider au gré du vent…

Plus d’infos -> ICI

Du 12 au 14 Juillet 2013

Festival Musilac à Aix Les Bains (73)

stacks_image_216

Pourquoi y aller ?

Encore et toujours pour la prog. J’aime beaucoup leur concept entre les montagnes, un lac… Ca donne l’impression que tu au calme, à boire du thé menthe fraîche jusqu’à ce que surgisse le cri strident d’un Jared. Yeah !

Plus d’info -> ICI

Je pourrais continuer comme ça jusqu’en Septembre voir Novembre (et oui il y a toujours des petits chenapans). Alors où que tu ailles, festivals bling bling ou non, le plus important c’est que tu découvres de nouvelles choses, que tu danses jusqu’au bout de la nuit, que tu cries jusqu’à que tes poumons n’en puissent plus, que tu rencontres des personnes aussi fous que toi… Parce que après ça, la monotonie et le train train quotidien reviendra. Quoique…

Bisous Bisous, gentils bisounours !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s