Oh Mon Dieu, Des Tatoués !!

le-mondial-du-taouage-2013-a-paris-c-est

Après 13 ans d’absence, le monde du tatouage revient à Paris avec les 280 meilleurs tatoueurs des 5 continents. Pour cela nous devons remercier Tin-Tin (Tin-Tin tatouages, Paris) et Piero (La cour des miracles, Toulouse) pour nous avoir organisé cet événement parisien d’ampleur résolument internationale.

Depuis la nuit des temps l’art du tatouage n’a cessé d’évoluer. Avant, avoir un tatouage voulait dire que vous étiez en marge de la société. Maintenant le tatouage est rentré dans les normes de notre société actuelle. Certes c’est toujours assez mal vu d’en avoir un mais cet art se démocratise d’où l’organisation d’un tel salon.

Le salon se découpe en 4 grandes parties qui sont : les stands de tatoueur, les vendeurs de matériels et autres accessoires (graphic books, piercing, etc..), les expositions d’Alix GE, de Julien Lachausée et la scène qui retransmet des concerts de différents artistes et aussi des concours de tatouages.

DSC_0376Pour les tatoueurs, le 104 a mis à leur disposition les 3/4 de leur structure, parmi ces tatoueurs, nous avons eu les meilleurs dans leur catégorie que ce soit du Tribal, Old School, New School, Japonisant, Black & Grey, Couleur, Réaliste et même du Américain Original. Grâce à ces différents tatoueurs, nous avons pu nous abreuver que ce soit en art ou même en spectacle car certains tatoueurs on bien voulu faire des tatouages « à l’ancienne » c’est à dire avec une aiguille, une tige de bambou et une sorte de matraque. Je peux  même dire que chacun de ces tatoueurs nous a emmenés dans son univers.

DSC_0348

Et quoi de mieux pour tous les débutants et autres personnes qui veulent se lancer que de vendre directement sur le salon tous les outils pour pouvoir tatouer que ce soit le moteur, les lots d’aiguilles et j’en passe. Seulement 2 stands on été mis à disposition pour vendre les accessoires pour tatouer, puis un autre stand pour vendre des piercings et autre colliers (et oui que serait un salon du tatouage sans ces petits écarteurs d’oreilles) et enfin ce qu’à mon avis fut la très bonne idée, c’était le stand de graphic books, pour ceux qui ne connaisse pas ce sont des livres qui contiennent des dessins de tatouages comme ça le tatoueur n’a plus à le dessiner à la main donc les traits sont parfait et elle permette au tatoueur d’aller un peu plus vite lors de la création de votre tatouage.

Je ne parlerais pas des expositions je laisserait mon collègue s’en charger par contre juste un petit bémol, l’emplacement de ces expositions étaient mal pensés. J’ai vu beaucoup de personnes demander à plusieurs bénévoles où se situait les expositions et peu d’entre eux connaissait l’endroit exact. Ceci dit les œuvres étaient vraiment belles que ce soit des photos de Julien Lachaussée qui a réussi à mettre le tatoueur Tin-Tin torse nu sur un cheval ou des tableaux de la tatoueuse Alix GE qui était vraiment magnifique.

th_cde898aa60c3abcdb261baab4e2db702_1362661359contest_

Et pourtant, ce n’est pas tout, ce n’est pas les stands qui ont attirés le plus de personnes mais bien la scène avec leurs concerts des producteurs de porcs, burning heads ou même Demi Mondaine. Et pour ceux qui ne sont attirés que par les tatouages, des concours de tatouages était organisés tout le long du festival et présentés par nul autre que l’homme tatoué Pascal Tourain. A chaque fin de journée un best of the day était organisé. Les gagnants sont récompensés par un trophée et les gagnants des best of the day ou du prestigieux best of show sont repartis avec une machine à tatouer de Bruno Kea, comme quoi il sont généreux les tatoueurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bien sûr je ne parle que de ce que j’ai vu, car je n’ai pas pu participer au séminaire professionnel de Bruno Kea et oui on l’oublie parfois mais je ne suis pas tatoueur.

Ce salon est une réussite tant au vu du nombre de visiteurs que sur le plan des tatoueurs, certes les expositions était mal agencées mais on passe outre au vu du mal qu’il se sont donnés pour rendre ce salon conviviale et bonne enfant.

Je vais remerciez l’équipe de Tin-Tin tatouages sans qui je n’aurais pas pus participer au salon et autant m’amuser.

Et n’oubliez pas d’aller voir le spéctacle de Pascal Tourain l’homme tatoué chaque mercredi soir à La Cantada (75011 Paris, entrée et participation libre).

© Crédit photo:  O.R

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s