Machete kills

machete-kills-new-poster-and-13-new-photos-1

Un jour, un film du nom de Machete sortie sur les grands écrans de cinéma. Tout ceux qui ont vus ce film vous dirons que vous avez ratés votre vie cinématographique si vous ne l’avez pas vue et ils auront raison. Mais vous pouvez toujours vous rattraper et même devancer tout le monde en allant voir Machete kills sorti au cinéma le 2 octobre dernier.

Depuis le premier Machete, dont je suis un fervent défenseur, je n’attendais qu’une chose ; la sortie de la suite. Ainsi quand elle est sortie dans nos salles obscures, je vous raconte pas le bonheur que ça m’a fait d’aller le voir. On aurais dit un enfant qui s’en va pour un parc d’attraction.
Et dans la salle, après les différentes pub pour divers magasins de proximité et autres bandes annonces, le film se lance. L’histoire est terriblement simple : les Etats Unis sont dans la merde et pour les sauver, ils font appelle à Machete (sans détailler certains twist scénaristique visible comme une maison).

Mais personnellement on s’en fout du scénario, nous ce que l’on veut c’est du Machete qui dézingue du vilain de façon improbable et tout ça salement et complètement barrer en restant drôle. Et Rodriguez l’a bien compris et le fait tellement bien. On passe de l’électrocution par Machete interposé à de l’allumage d’hélicoptère grâce à des intestins, sans oublier l’hélice à machette (il faut le voir pour le croire).

De plus un Machete sans une pléiade d’acteur ce n’est pas un vrai Machete. Disons que dans cette suite monsieur Rodriguez nous a fait plaisir avec : Charlie SheenMichelle Rodriguez, Sofia Vergara, William Sadler, Antonio Banderas, Lady Gaga, Mel Gibson et j’en passe parce que quasi tout les acteurs sont des personnes assez connus ou en passe de le devenir.

Je ne parlerais pas de Dany Trejo qui joue son rôle d’ancien agent mexicain bad ass à souhait, comme s’il avait toujours été ce flic mexicanos accro de la machette qui ne craint rien, n’y personne.

Donc pour ce second épisode, on garde ce qui a marché dans le 1, c’est a dire des femmes, des armes, des meurtres horribles, imprévisibles, avec un humour complètement fou et assumé et sans oubliez Machete et son attitude ultra cool.
Donc en résumé, Rodriguez nous fait plaisir en faisant un film hommage au nanars des année 90 tout en assumant son coté absurde et décalé. Certes il n’est pas meilleur que le premier mais il n’en ai pas moins mauvais, il est même ultra bad ass.

Maintenant on attends Machete kills again qui se déroulera dans l’espace là ou peu de personnes sont allés, mais Machete n’y va pas pour s’amuser mais plutôt pour se venger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s