Big Bad Wolves

Big_Bad_Wolves_US_Theatrical_Poster

Ça va faire mal…

Thriller israélien aux allures de slasher, Aharon Keshales et Navot Papushado nous tiennent en haleine pendant près de 2 heures. Interdit au moins de 16 ans en raison de sa violence, veuillez à être émotionnellement prêt et à avoir les tripes bien accrochées avant de vous mettre devant ce film.

Au même titre que les thrillers asiatiques, les réalisateurs réussissent le mélange entre violence et comédie évitant ainsi toute indigestion. On se retrouve alors de temps en temps dans des situations à la limite de l’absurde et ça fait du bien de pouvoir se détendre devant des scènes aussi sanglantes.

L’intérêt ici ne réside pas dans un nombre infini de suspect ni dans une course poursuite effrénée. L’enquête policière tourne autour d’un nombre limité de protagoniste, et elle va rapidement déraper, dévoilant au passage la cruauté que certains hommes peuvent abriter.

D’un côté, on a le père d’une des victimes accompagné d’un policier. Les deux veulent venir à bout d’une série de meurtre. De l’autre côté, on a le principal suspect qui a été remis en liberté. La question de la culpabilité du suspect revient tout au long film et le doute nous envahit progressivement. La question se pose alors : qui est le véritable grand méchant loup ?

Même si la ville parait fantomatique à cause d’une absence de population et de décors limités (peut-être dut à des conditions de tournage?), Big Bad Wolves semble être le thriller hyper-violent de l’année.

Après tout, si Tarantino a dit que c’était le « meilleur film de l’année » autant ne pas se poser de question et aller le voir presto !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s