Alex Clare – Three Hearts

alex-clare-three-hearts

Un deuxième album pour cet anglais de 29 ans. Alex Clare explore les contrées de l’électro pop avec subtilité et délicatesse. Ca vous dit de le voir et de l’écouter ?

« Never, never, nerver let you go », vous l’aurez compris, à la première chanson, il ne veut pas nous laisser partir. Il nous tient par le bras et les oreilles et on ne peut pas se détacher de sa voix cristalline (ça coule de source). Heavy Hands est une pépite en plus haut point. Ca swingue bien, mes fesses sautent toute seule sur le fauteuil aux premières notes, merveilleux. On prend la guitare acoustique, on rajoute de la guitare électrique façon new wave et c’est parti Georgette ! Ah oui que c’est bon. Ensuite 80% des chansons de l’album sont assez posés, de la pop/rock alternatif classique. Néanmoins, War Rages On, déroge à cette règle et reprend la formule magique qui a fait marcher le premier album (mélange de dubstep/alternatif/electro).

Un album, dans l’ensemble, régulier. Peut être moins bon que le premier cependant il n’est pas dans le même style musical. Le premier (cf The Lateness Of The Hour) était plus électro limite à des moments dubstep. Alors que celui-ci est plus soul, pop alternative. C’est plus calme, doux à écouter, sucrée en bouche. Malgré tout, ça reste un bon album à mettre dans sa discothèque et à sortir quand il pleut et que vous flânez chez vous.

Une petite chronique pour un petit album.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s