Tokyo Fiancée

Tokyo_Fiancee

 Quand on a 20 ans et que notre seule passion c’est le Japon, il se passe quoi ? Amélie Nothomb aidée par Stefan Liberski nous l’explique en 1h40.

Dernier film inspiré d’un des nombreux romans d’Amélie Nothomb, Tokyo Fiancée tire son scénario de Ni d’Eve ni d’Adam. L’histoire s’inspire elle-même par la vie de jeune adulte de son écrivaine. L’action se déroule en parallèle avec son autre roman, Stupeur et Tremblements.

Synopsis Naked : Amélie a 20 ans et son seule rêve est de retourner dans son pays d’enfance, le Japon. Elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, jeune Tokyoïte. Au fil du temps, il deviendra son premier amant japonais.

En quoi ça donne envie de payer 10€ la place ?

On y va pour la folie d’Amélie Nothomb et sa fausse timidité. Pauline Etienne qui joue le rôle d’Amélie est incroyable, attendrissante et dans certaines scènes on a vraiment l’impression de voir l’écrivaine. Les autres sont aussi touchants, Rinri (Taichi Inoue) est émouvant et Yasmine (Alice de Lencquesaing) est insupportable au possible. Le décor, parce que Tokyo et le mont Fuji c’est quand même sympa. Ces moments de vie, de rires au coin, d’amour, de peur et de tendresse. Pour la musique du début (ceux qui ont déjà été à Tokyo comprendront) et pour la petite danse en culotte d’Amélie.

Est-ce que si j’aime Expendables 1, 2 et 3, ce film me correspond ?

Alors non, mais si tu as pleuré quand Billy The Kid (Liam Hemsworth) meurt dans le 2, oui peut être. Autrement ce film est destiné aux amoureux de la littérature, de la poésie et de Tokyo. Même si le film ne tombe jamais dans le cliché manga/cheveux bleues/karaoké, il reste une vision assez restreinte du Japon. Un film pour touristes peut-on dire. Il est aussi assez long à développer et le vraie dénouement met beaucoup de temps à venir. Donc si vous aimez Nothomb, la lenteur des films de Sofia Coppola et que vous n’êtes jamais allés à Tokyo, foncez voir le film !

Je vais ressortir comment émotionnellement de la salle ?

Contente avec une pointe de tristesse. Peut être même un peu agacé car la fin est vraiment bien par rapport au 3/4 du film. La lenteur y fait pour quelque chose. Mais pendant tout le film vous allez être ballottés entre rires, tendresses et agacements. C’est mignon sans être kawai. Quoique… 🙂

Si je dois convaincre mes potes, mon mec, ma nana, mes parents, mes enfants d’aller le voir ?

Bon courage ! Parce que d’une, le film n’est pas programmé partout et pour pas longtemps. Et de deux, ce n’est pas un film grand public, donc pas d’explosions, pas de gros fous rires et pas d’acteurs ou actrices connus. Mais ne vous découragez pas, la plus belle force de ce film réside en deux mots : Tokyo et tendresse. Si vos amis ou copines sont un peu fleur-bleue ça passera à tout les coups. Pour attirer votre mec, un peu complexe, mais vous pouvez lui dire que des boobs, on en voit pas mal (et oui !). Et puis pour vos parents ou/et enfants, dites que c’est bien aussi de faire des choses ensembles.

Voilà, vous êtes parés. Je vous laisse avec la bande-annonce et n’oubliez pas : la place au milieu tout en haut, elle est pour moi. 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s