The Wombats @ La Cigale – 13/03/15

DSC05821

Vendredi 13, un jour qui porte malheur selon la légende. Je crois pas que celui de Mars était merdique puisque The Wombats était à la Cigale.

I’ve just had the craziest week,

Comme dit la chanson Moving To New York. Effectivement, une belle semaine, Tokyo Fiancée lundi, concert de Fauve jeudi et The Wombats vendredi. Je peux vous dire que le week end a été d’un ennui mortelle. Et bien finissons cette semaine en beauté.

The Wombats, groupe britannique de Liverpool. Ce trio composé de Matthew Murphy (chant, guitare, synthé), Tord Øverland Knudsen (basse, synthé) et Dan Haggis (batterie, harmonica) fait dans le rock indie. Bien que ces 3 garçons ont passés la trentaine, leur musique se dirige plus vers un public jeune et une adolescence anglaise qui cherche le sens de la vie (42 mes amis). Et comme j’ai eu 19 ans quand l’album The Wombats Proudly Present… A Guide To Love, Loss & Desperation est sortie et que je suis une fille à problème, j’ai voulu revivre ma jeunesse d’alcoo… euh de fêtarde amatrice avec ces petits anglais.

You Body Is A Weapon ouvre la soirée. Les parisiens sont venus en nombres et ne boudent pas leur plaisir d’être à seulement 2 mètres de leurs idoles. Grosse patate du bassiste, Tord nous balance des petits sauts punk pour relancer la machine à chaque break. Moving To New York arrive et aux premiers accords de guitare, la fosse est en effervescence. Ca pogote gentilement et ça commence à s’énerver tout doucement. Ouh c’est bon ça. Les titres s’enchaînent, Greek Tragedy de leur prochain album (Glitterbug, le 13/04), Party In A Forest (Where’s Laura?), Kill The Director, Techno Fan, The English Summer, Tokyo (Vampires & Wolves)

Pour ce qui est du nouvel album, nous avons eu dû droit à 3 titres en exclu : Be Your Shadow, This Is Not A Party et Headspace. Un peu plus électro/pop et new wave que les précédents. Malheureusement j’ai pas trop accrochée puisque les chansons se ressemblent en rythme et il n’y a pas vraiment d’évolution. Mais bon, je ne perd pas espoir et j’attendrai le 13/04.

On conclu avec deux rappels, Emoticons et Let’s Dance To Joy Division. Grosse ambiance pour la dernière. Ça commençait vraiment à être bon dans la fosse. J’ai même vu un père de famille pogoté avec les jeunes de 16 ans c’est dire.

Dans l’ensemble, un bon concert même si ça manquait de punch et de « rigolade » entre les membres du groupe et entre le groupe lui-même et le public (je vous invite à aller voir des vidéos de live d’eux sur Youtube qui prouve que le trio sait s’amuser). Je vous laisse avec leur dernier titre, un bonus que les fans connaissent bien et les photos du concert.

Bisous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s