Slovenly World – Between Clouds and Earth

Formé en 2008, le groupe Slovenly World, originaire de Bourgogne, sort son premier album Between Clouds and Earth. Avec 10 titres pour un peu moins de 45 minutes, ils délivrent un metalcore moderne se démarquant par l’influence de nombreux styles.

slovenly world between clouds and erath

La production se veut impeccable et résolument moderne. Chacun des titres, à sa manière, possède une particularité dévoilant la richesse de l’inspiration des musiciens. « My Livid Look on the Cross » ouvre parfaitement, grâce à ses rythmiques saccadées, cet opus tandis que son solo annonce la couleur : ce groupe a des choses dans le ventre et compte le partager avec nous. Les refrains sont, pour la plupart, accrocheurs et restent dans la tête («PILLS », « Black Mirror »). Lorsque l’on découvre un nouveau groupe évoluant dans ce registre, il y a toujours cette appréhension de se retrouver face à des variations vocales flirtant avec des voix de pleureuses. Ce n’est pas leur cas ! Le chanteur, Florian, alterne effectivement entre chant crié et parties chantées mais ne tombe pas dans ces travers et garde un timbre de voix très intéressant et original. Certains titres dégageront leur puissance en concert et raviront les fans de breaks, de pogos et autres bousculades métalliques (« Is this reality ? », « Am I Still Alive ?»).

Une musique riche et originale ? Après de nombreuses écoutes, il y a cette forte impression d’être face à de très bonnes inspirations. Déjà aperçue sur le titre éponyme quasi instrumental, la richesse musicale se retrouve dans l’alternance des parties de guitares, qu’elles soient claires, acoustiques ou encore saturées. Le titre qui clôt l’album (« In the White Sand ») est, à mon sens, le meilleur exemple de cette richesse. Avec une mélodie magnifique et des paroles profondes, on se laisse facilement embarquer jusqu’au solo et une fin de chanson presque « épique ». D’ailleurs, le titre aurait mérité de frôler les dix minutes afin de vraiment décoller…

En somme, ce Between Clouds and Earth plaira à ceux qui sont sensibles au genre metalcore mais pas seulement… Avec une musique plus élaborée et plus fine que la plupart des groupes de ce style, il y a cette sensation que ces musiciens touchent du doigt quelque chose d’intéressant qui pourrait parfaire leur identité. Avec le danger de tomber dans l’édulcoré, il y a, de mon point vue, la possibilité d’approfondir certaines dimensions comme l’alternance des guitares ou les changements de rythme et d’intensité.

À écouter : My Livid Look into the Cross, PILLS, In the White Sand.

Plus d’infos ici.

Par Simon.

Visuels : DR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s