Barbar’O’Rhum – Barbar’O’Rhum

Branle-bas de combat moussaillon, Barbar’O’Rhum accoste sur nos rivages ! Fixé en avril 2014, cet équipage s’est décidé à rejoindre les fonds de cales pour enregistrer, à l’automne, leur première démo éponyme. Evoluant dans un folk/rock festif, ces marins toulousains (?!) s’inspirent des nombreuses légendes de piraterie, ont pour muse cette formidable boisson qu’est le rhum et sont, à présent, prêts à écumer les océans à la recherche du moindre écu d’or !

barbar o rhum

Après avoir écouté ces trois titres, il me manquait un truc : une ambiance ! Il arrive que le concept soit plus fort que la musique et c’est leur cas… En même temps, ce n’est qu’un premier essai. Bref, j’exprime ici le simple regret de ne pas avoir de taverne de flibustier, en bas de chez moi, où je pourrais m’enivrer avec le saint breuvage.

Sous les craquements du pont de notre navire, les premières notes de « Coeur de l’Océan » nous embarquent pour un voyage des plus épiques. Ils auront touché mon point faible sur cette chanson, à savoir les choeurs ! Ils me rappelleront la grande époque du plus illustre des Vikings, Quorthon de Bathory (album Blood on Ice).Les histoires s’enchaînent et les compositions nous donnent une furieuse envie de remuer la tête (« Le trésor Maudit de Barbe Noire ») Sur un riff punk, le navire tanguera et finira par couler. Les arrangements, à la limite du symphonique, rajoute de la puissance et de la grandiloquence. Ce mélange est une bien belle idée ! Le dernier titre nous conte la malédiction du Hollandais Volant et de son capitaine maudit. Grâce aux instruments traditionnels, certains se laisseront facilement embarqué pour des danses endiablées. Malgré un refrain accrocheur, ce sera, paradoxalement et pour ma part, la chanson la moins forte de la démo.

Avec cette première réalisation, Barbar’O’Rhum largue les amarres et livre une démo intéressante dans son concept. Il manquera la grosse production et la folie que l’on retrouve chez des groupes plus metalliques comme Alestorm. Cette folie, comme élément structurant les représentations contemporaines de la piraterie, devrait se sentir de manière plus intense dans les textes, la voix et la musique. Ajouter des éléments folkloriques est une bonne idée mais ne fait pas tout… Dans l’ensemble, cette démo reste agréable et facile d’accès. Une chose est sûre, cette fameuse ambiance devrait se retrouver en live ! Par ailleurs, il sera intéressant de voir comment le groupe développe son univers à travers un véritable album. Bref, à conseiller à tous ceux qui savent s’amuser !

Par Simon

Visuel : DR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s