Crucified Barbara @ Divan du Monde, Paris – 02/04/15

Eflyer

Un beau jeudi dans Paris mes cocos. Ce soir le Divan du Monde nous ouvre ses portes pour accueillir les hardeuses de Crucified Barbara ainsi que les french stoner de Headcharger. Petite affiche, mais l’avantage c’est que moins il y a de groupes, plus longs sont les sets. Allez allons bouffer un peu de cette came.

Headcharger

Toujours un plaisir de les voir! Cette formation sait nous balancer un bon gros Stoner comme on aime. Celui qui te rappel l’univers steam punk, qu’à la première sonorité des guitares on se croirait au milieu d’une guerre à la Mad Max. Yeeaahh! et ça envoie, Bim ! Ouverture du set avec « A Thousand Tides ». Le groupe est de bonne humeur comme d’habitude. Malgré une perte de « brutalité » vocale si je puis dire, depuis The End Starts Here, le dynamisme des riffs et l’engouement des musiciens sont toujours au rendez vous. Et ça fait bien plaisir.  La setlist est hétérogène, rien a dire. On retrouve des titres de Slow Motion Disease (Drifter, Dusty dreams…) ou encore les titres incontournables comme « You Wanna Dance You Gotta Pay The Band » de leur opus de 2007, Watch The Sun. D’ailleurs ce dernier morceau a valu la déchéance du pit. Un pit un peu timide, il faut le reconnaître, vu l’affiche mais, qui a pu se manifester. Et heureusement ! Merci Headcharger.

Crucified Barbara

Qui a dit que les femmes ne savaient pas rocker ? Et bah merde alors, quelle grosse claque ce show. Première fois pour le Naked d’être confronté aux 3 blondes menées dignement par Mia Coldheart (guitar lead/chant) et la seule brune du groupe. Pas de nombreux passages en France mais c’est un honneur de recevoir ce quatuor féminin Suédois qui ne date certainement pas d’hier. Et pourtant, elles sont toujours charismatiques et savent foutre le feu à la scène.

Ouverture sur « In The Red » du dernier album du même nom qui , au passage, est le quatrième album studio de leur carrière. Le jeu de scène est incroyable. Les unes comme les autres headbang dans tout les les sens au rythme de leur flow musical. Une communion se fait sur scène notamment sur les solos doublés sur « Sex Action », où les deux gratteuses rentrent dans un jeu d’échange à la Maiden. Toujours plaisant de voir cet esprit scénique qui reste notable particulièrement dans le Hard Rock. Et non ce n’est par sur Cannibal Corpse que ce genre d’échange aura lieu…LOL ! Une énergie vocale étonnante que ce soit pour la chanteuse ou les autres. Elles ne fatiguent pas les cocottes, surtout qu’elles arrivent à beugler entre chaques pièces même après 1h de set! BG.

On ne va pas se le cacher, Un groupe de hard féminin c’est déjà rare, mais en plus les voir à Paris… Je parierai qu’il y’en a plus d’un qui sont venus exprès pour cette occasion tandis qu’ils ne connaissent absolument pas Crucified Barbara. On ne peut les blâmer pour cela. C’est une expérience ce live et c’est pas tous les jours que l’on voit une femme jouer du manche (sans mauvaise comparaison s’il vous plait) . Bref, testostérone d’un côté et progestérone de l’autre, le clash des hormones est bel et bien là. Désolé au public féminin qui a dû subir les cris des hommes tels des élans en rûtes, possédant un Q.I relativement faible durant la durée de ce concert. Quand viennent les morceaux attendus, je pense a « Motorfucker » par exemple. Ça s’enjaille et ça bouge, on aime bien en tout cas. Une si belle prestation ne peut pas finir de la sorte. Un rappel est évidemment sollicité, mais ce ne sont pas 1, ni 2 morceaux, mais bien 4 morceaux qui vont prolonger le show d’au moins vingt bonnes minutes. L’incontournable « My Heart Is Black » (In Distortion We Trust – 2005) et « The Crucifer » (The Midnight Chase – 2012).

Très bon concert globalement, même si j’éprouve quelques petites déception concernant la qualité du jeu instrumental, notamment sur les solos qui ne sont pas assez travaillés ni assez pro à mon goût. Juste un bémol comparé à tout l’émerveillement de ce spectacle, qui a d’ailleurs été très vite oublié. Au plaisir de les revoir bientôt.

HEADCHARGER // CRUCIFIED BARBARA

Crédits Photos : Quentin & Mouskito

Publicités

Une réponse à “Crucified Barbara @ Divan du Monde, Paris – 02/04/15

  1. Pingback: AqME au Glazart – 29/05/2015 | The Naked Society·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s