Carnival in Coal au Point Ephémère – 16/05/2015

Ce samedi était placé sous le signe de l’étrange. Le Point Ephémère réceptionnait deux groupes de metal expérimental avant-gardiste pour une soirée complètement déjantée ! Pour une ultime date parisienne, Arno Strobl, seul membre restant de Carnival in Coal, s’invita pour un concert entre copains dans la petite salle sur le quai de Valmy. À cette occasion, il était logique que 6:33 se charge de chauffer un public en manque de sensations fortes.

unnamed

Pendant une petite heure, le temps s’est arrêté. L’autel était installé et l’indiquait ; il était bien 6h33. Ayant sorti un dernier album remarquable, Deadly Scene, les cinq musiciens complètement fous et masqués ont fait perdre la tête à un public venu nombreux. Mélangeant des blasts à la boite à rythme, des plans dansants et des parties destructurées, il offre bien de la  strange music. Cette fois, familier de leur univers, le rendu est à l’image de leur dernier passage : surprenant ! À mi-chemin entre la représentation théâtrale et le concert, la prestation du combo permet de s’échapper d’un quotidien monotone pour un univers sans queue ni-tête. Rorschach profitera de la venue, sur scène, du superman catcheur et fan inconditionnel pour venir câliner la foule. Cette affiche partagée sera l’occasion pour le groupe de faire venir Arno Strobl ainsi qu’un saxe pour un « I like it » des plus sympathique et rock’n’roll ! Amateurs de bizarreries et de musique hors du commun, on ne peut que vous recommander de jeter vos oreilles dans l’oeuvre de 6h33. Ils feront, finalement, tomber les masques pour la photo finale.

La date de ce soir sera spéciale; ce sera la dernière du groupe CinC faisant revivre les morceaux de Carnival in Coal. Les absents ont donc eu tort… Plus qu’un simple concert, on aura eu le droit à de la folie, à de mauvaises blagues et surtout, à de l’émotion. Comme le rappelle Catherine Lara, surgissant de la sono et introduisant le groupe, ce fut une « Nuit Magique ». L’album Vivalavida sera joué en entier et les noms des morceaux s’effaceront au profit des numéros de pistes. « La une, la deux, la trois, etc. » Elle feront toutes perdre la tête et le public les demandera une par une.  Il se défoulera dans des pogos frénétiques, sur fond de musique death entrecoupée par des phases dansantes et chaotiques. La performance du groupe n’est pas sans faille et le chant aurait pu être plus profond sur les parties énervées. Qu’importe, comme le rappelle Arno Strobl : »On ne vient pas voir Carnival in Coal pour voir Dream Theater ». La foule est, ici, en famille et est venue pour rendre hommage au groupe. Plus la soirée avance, plus la prestation partira en vrille et les gens plaisanteront avec les musiciens. La palme sera décernée au frontman qui proposera, après quelques soucis de rythmiques, d’inviter le batteur de 6h33 ! Le final, permettant à tout le monde de se trémousser, se fera sur la puissante reprise « Maniac« . En fin de concert, l’émotion sera à son comble tant les musiciens, et surtout le chanteur, auront du mal à quitter la scène…

Encore une fois, on aura eu le droit à un concert, digne d’une vraie fête. Peu facile d’accès, la musique proposée par les deux groupes fait entrevoir leur projet artistique : repousser les frontières de la musique metal vers des contrées inhabituelles ! Ils auront montré comment il fallait faire pour remuer du bassin sur de la musique endiablée. Pour les nostalgiques, il ne vous restera plus qu’à vous enfiler un plat d’huîtres en réécoutant, en boucle, Vivalavida…Merci au public, aux groupes et à l’organisation pour cette belle soirée !

Par Simon.

Visuel : (c) Lykharts

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s