Ave Tenebrae – Les Chants de Mnemosyne

La France recèle de groupes de black metal qui valent le détour. Parmi eux : Ave Tenebrae. Formé en 1998, les débuts du combo ont été rythmés par des changements de line-up et la sortie de quelques démos. Début 2013, le groupe a enfin pu sortir son premier album, Les Chants de Mnemosyne. Emmenée par les frères Hovelaque, la formation distille des compositions dans un registre black/death mélodique.

Folder

Avant que le chaos ne s’abatte sur l’auditeur, une intro en arpège débute ce voyage teinté de mélancolie et de tristesse. Le titre d’ouverture est représentatif de l’ensemble du disque (« Les Chants de Mnemosyne »). Les riffs rapides et incisifs du black metal créent ce mur sonore fidèle au genre. Cette atmosphère est alors enrichie par de nombreuses variations de rythmes. Ainsi, les morceaux sont agrémentés par des moments d’accalmie. La fureur des guitares cède sa place à des magnifiques moments reposants, aux envolées parfois épiques (« Intersigne », « La Mesnie Hellequin »). Sans aucun doute, ces changements d’ambiance sont la force de ce premier album d’Ave Tenebrae.

La voix oscille entre le chant black écorché et le death plus rauque. Plaqué sur les différentes mélodies, il laisse planer l’ombre de la scène extrême scandinave des années 1990 (Dissection, Emperor ou encore At The Gates). Sans les paroles sous les yeux, il est impossible de discerner les dires du chanteur. Certains pourront regretter ce choix artistique car les textes sont bien écrits et chantés en français (sauf « Lethal Secrets »). Les curieux pourront donc s’engouffrer dans l’univers du groupe en explorant le livret. Les autres apprécieront la voix comme un instrument supplémentaire. Pour les moins adeptes du genre, elle paraîtra, après plusieurs morceaux, un peu indigeste. En réalité, sa dimension, presque bestiale et sauvage, contraste avec les lignes musicales plus mélodiques et participent à la beauté de chaque morceau.

Les Chants de Mnemosyne est un album riche. Variant de six à huit minutes, la durée des chansons permet aux musiciens d’instaurer les différentes ambiances. Ainsi, ils prennent le temps d’exprimer leurs nombreuses idées. Plusieurs écoutes sont donc nécessaires pour que ce disque dévoile toutes ses richesses.

Par Simon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s