The Arisen – Rising Times

Formé en 2014, The Arisen vient de Lyon. Avec en son sein des musiciens talentueux et expérimentés (Kévin Paradis de Svart Crown et Jordan Bonnevialle de Deathawaits entre autre), le quatuor livre un premier EP de death progressif intitulé Rising Times.

the arisen ep

Après une introduction d’une minute, les premiers riffs de « Theatre of Vampire » annoncent la couleur. Il s’agira de sept titres progressifs, techniques et construits autour de rythmiques déstructurées. Alors qu’« Exodus » bénéficie d’un refrain véritablement puissant, il faudra un peu de temps pour comprendre la richesse de « Mnemesis ». À l’instar de ce titre qui amène tranquillement vers une instrumentale aux sonorités orientales (« Winds of Mesopotamia »), The Arisen cherche à s’éloigner des sentiers battus du death progressif pour proposer quelque chose de plus original et intéressant.

Le talent et l’inspiration des musiciens se ressentent lorsqu’ils explorent de nouvelles directions pour enrichir leur musique. D’une part, aux côtés de la voix death, un large éventail de types de chant est utilisé. Brièvement, on retrouve une voix venue d’Orient sur « Massive Thievery » tandis que des voix claires agrémentent « Halfway From The Sun », titre le plus long et le plus progressif de ce Rising Times. À l’image de cette chanson de plus de sept minutes, ce groupe tire, d’autre part, son épingle du jeu en proposant des morceaux très bien construits, alliant violence, moment d’accalmie et soli efficaces. Cerise sur le gâteau : Julien Truchan (Benighted) s’égosillent sur la dernière chanson (« Apocayptic Madness »). Comme à chaque fois que le Stéphanois pose sa douce voix quelque part, le morceau est un condensé de brutalité. Néanmoins, il comporte, cette fois, quelques plans hyper accrocheurs.

En somme, Rising Times est un très bon EP de death progressif. Ces quatre musiciens explorent des univers intéressants qui ne peuvent qu’enrichir leurs compositions. Ce premier jet laisse donc envisager le meilleur pour un véritable album. Pour s’en convaincre, il suffira de se rendre sur leur bandcamp afin d’écouter ce disque !

Par Simon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s