Half Moon Run – Dark Eyes

half moon run

Quand du rock indé sonne cristallin et qu’à l’écoute de la guitare folk on sent la fraîcheur de la neige et la douceur des gros pulls, on ne peut qu’affirmer que cette musique vient du Nord profond des Amériques. Et Half Moon Run ne déroge pas à la règle en venant tout droit de Montréal.

On s’arrête aujourd’hui sur leur premier album Dark Eyes, sorti en 2012 avant de pouvoir profiter de leur prochain album, Sun Leads Me On (sortie prévue le 23 octobre prochain).

Un premier album donc, très porté sur du rock indé avec des touches bûcheronnes folk qui sent bon le sapin. Une entrée sous les grosses caisses typique de la folk, Full Circle restera en tête et les fans d’Assassin’s Creed IV : Black Flag pourront mettre un nom sur la musique du trailer de lancement du jeux vidéo. En avançant, No More Losing The War rappellera pour certains un Radiohead sous cheveux longs et barbes touffus pour d’autres simplement la chanson la plus chiante de l’album. She Wants To Know se détache de la précédente et se veut beaucoup plus rock en restant dans la timidité juvénile des 4 garçons que composent le groupe. Le petit conseil de Tatie Ninie, la chanson Need It vous permettra de faire plein de bisous bisous sous la couette. Un excellent justificatif pour rester au chaud pendant l’hiver. Judgement restera trop Pop pour moi et semble l’intrus de l’album. Unofferable me rappellera que l’influence Mumford & Sons sur les petits nouveaux dans le milieu est assez forte. Et on clôture avec 21 Gun Salute qui est la pire fermeture d’album, un gâchis.

Dans l’ensemble, un bon album avec des fautes de débutant : des touches electro/synthé type Bastille à éviter, une tracklist fourre-tout et désordonnée, 21 Gun Salute vraiment ? On gardera Full Circle, She Wants To Know et Drug You juste le sample de la guitare. En espérant que le prochain soit plus orienté rock/folk car les Half Moon Run ont une place à prendre et peuvent être un très très bon outsiders.

Je vous laisse avec le premier titre du prochain album, Hands In The Garden.

En concert : Au Trabendo (Paris), le 04/11.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s