Either Way – Behind the Light

Originaire de Compiègne, le quatuor Either Way a sorti son premier album autoproduit Behind The Light. Évoluant dans un registre death mélodique, ces musiciens proposent dix titres efficaces, mélodiques et puissants.

Artwork behind the light 1.1

Dès les premières secondes d’ « Across the Light », l’ombre de la scène scandinave se fait ressentir. Aux côtés de riffs puissants, la deuxième guitare vient plaquer la mélodie, souvent appuyée par des nappes de clavier évoquant Dark Tranquility. Grâce à des refrains percutants et accrocheurs, les morceaux sont facilement assimilables, dotés d’une belle profondeur et restent en tête (« Phoenix »). En revanche, le combo est parfois trop proche de la musique proposée par les géants nordiques du genre. Avec des titres oscillants entre quatre et cinq minutes, Either Way tire, néanmoins, son épingle du jeu en proposant quelques bonnes idées, enrichissant un album qui aurait pu être trop linéaire.

Quelques voix claires se posent sur « Faces » et « Black Soul » et permettent de varier les plaisirs. Il sera, d’ailleurs, intéressant de voir si le groupe continue d’user de ce type de vocaux… À l’évidence, les guitaristes sont aussi de bons musiciens. À l’instar de « Red Eyes », les différents solos apparaissent au bon moment et sont assez longs pour que l’on puisse en profiter. D’ailleurs, cette chanson est, de mon point de vue, la plus efficace de ce Behind The Light. Après quelques lignes de basses atypiques pour un titre metal, c’est bien une chanson entraînante et donnant une foutue envie de bouger qui se dégage des enceintes. Le solo ne sera que la cerise sur le gâteau. Bref, un modèle du genre ! Avec six cordes, le bassiste chanteur sait aussi manier le manche. Quelques plans sont intéressants, faisant ainsi regretter que son instrument ne soit pas plus mis en avant (« Scarecrow »).

En somme, ce premier album d’Either Way est réussi, agréable à écouter et laisse présager le meilleur pour la suite. Sans aucun doute, Behind The Light plaira aux amateurs d’In Flames, de Dark Tranquility ou encore de Before The Dawn.

Par Simon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s