Nothing More @ La Maroquinerie – 30/11/2015

NOTHING-MORE_3149615383595875466

Lundi 30 Novembre, les américains de Nothing More étaient à la Maroquinerie pour vous exploser les tympans et foutre un maximum de bordel !

20h, l’heure pour nous de s’engouffrer dans les bas-fonds de la Maroquinerie. La salle n’est pas pleine et les estrades resteront fermés pour ne garder que la fosse d’ouverte. Peu de monde mais déjà une ambiance chaleureuse et conviviale, un peu comme si une session privée se préparait. 20h15, il est temps pour la première partie, ZOAX de démarrer.

Zoax, groupe londonien, trouvant sa voix dans le post-hardcore, commence assez violemment avec ? et Lonely Souls. Les mecs balancent des riffs percutants et une caisse claire précise pour le plus grand bonheur de la fosse. Les yeux globuleux d’Adam Caroll (chant) et ses cris ne font que renforcer notre idée que Zoax envoi véritablement du lourd. Les titres se suivent et les membres du groupe sont agités, tant bien même que le chanteur décide de descendre dans la fosse pour saluer les copains et faire des petits sourires aux copines. En remontant sur scène, il volera le sac à dos d’une personne du public pour refaire un « Back To School » à la sauce post-hardcore (sac à dos monté très très haut dans le dos). Le set finira sur les notes de Mind Game : « Stitch it up for my heart !! »

Après une entracte de 30 minutes, Nothing More est prêt à monter sur scène. Une ouverture en grande pompe avec Christ CopyrightJonny Hawkins (chant) arrive comme à son habitude torse nu, pour le plus grand bonheur de la gente féminine. Le groupe nous met directement dans l’ambiance et enchaîne avec Mr. MTV et First Punch. Une setlist peu original puisqu’ils suivront l’ordre des tracks de leur dernier album Nothing More. Les chansons s’enchaînent bien, les riffs sont puissants et répétitive entrecoupés de break limite post-hardcore. La fosse est conquise et commence même à avoir les pieds qui sautillent. Après une dizaine de chansons, le groupe est chaud et sortent leur arme ultime : le solo de basse à 3. Une prouesse technique qui laisseront le public sur le cul, ayant tous sortis leur téléphone pour filmer la scène.

Nothing More finira par ses deux titres phares : Jenny et This Is The Time (Ballast) qui seront chantées en cœur par les fans. Pour clôturer cette soirée, le groupe décide de ne pas faire de rappel mais de tout donner sur la dernière chanson, Salem (Burn The Witch). Un grand moment qui mettra même les plus téméraires à pogoter en plein milieu de la fosse.

Une belle soirée avec une belle affiche. Zoax est une grosse découverte et mérite de les suivre de très près. Quant à Nothing More, même si la Maroquinerie n’affichait pas complet, a su foutre le feu. Donc si vous aimez les breaks à grosse caisse des 30 Seconds To Mars et que vous n’êtes pas encore convaincu par le post-hardcore, Nothing More est une très belle transition pour passer du côté obscur du rock.

BURN THE WITCH !

Photos : Mouskito

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s