Prosopopées : quand les objets prennent vie

expo-paris-quand-les-objets-prennent-vie-cent-quatre

Fidèle à lui même, le CentQuatre propose une exposition d’art contemporain riche en surprises. Pour l’anecdote, le bâtiment était à l’origine le Service Municipal des Pompes Funèbres, en 2008 le lieu a ouvert au public. Le mot « Prosopopées » désigne une figure de style qui consiste à faire parler un objet, une abstraction, une chose personnifiée, un mort ou un animal.

Plusieurs artistes d’art numérique, comme Anish Kapoor, s’interrogent sur ce qu’il se passerait si des objets s’animaient. Cette exposition correspond à la première Biennale International des Arts Numériques. On y trouve des objets quotidiens devenus autonomes avec par exemple « l’appartement fou » ou un sac poubelle qui s’agite sur fonds de bruits mécaniques ou encore un canapé en lévitation.

Ces objets se trouvent désœuvrés  de leurs usages comme ces lettres d’affichages d’aéroport qui défilent sans cesse dans une musique étrange qui plongent le visiteur dans une ambiance irrationnelle.  Les nouvelles technologies permettent ici de tordre le réel avec plusieurs installations où l’on rentre dans des pièces très sombres pour découvrir une vision de la poésie visuelle et sonore. Là j’ai moins accroché car les installations sont très abstraites et parfois oppressantes. Le numérique crée alors un lien entre le spectateur et l’œuvre. Les objets obtiennent ici une humanité ; une perceuse percée, un radiateur se lançant dans un combat contre un frigo ou encore un miroir qui refusent de nous refléter ; c’est magique.

Les installations et œuvres sont éparpillés au sein du 104, certaines sont parfois mêmes difficiles à trouver et on risque facilement de passer à côté de quelque chose (comme la performance au château d’eau à l’une des entrées). L’ensemble vogue entre sérieux et ludique ce qui permet un questionnement entre l’esthétique des objets et leurs usages. L’expo est assez fatigante puisqu’on a souvent les yeux sur des écrans et on fait parfois la queue dans le froid.

Exposition au 104 jusqu’au 31 janvier 2016, mercredi, jeudi, samedi et dimanche de 14h à 19h.

Infos & Résas : ICI

Ecrit & Photos : Cenro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s