Déambuler au Musée Cernuschi

Cette institution est la deuxième après le musée Guimet à être centrée sur les arts asiatiques. Henri Cernuschi était un collectionneur qui avait fait le tour du monde en 1871. Du japon puis de la Chine il ramena près de 5 000 œuvres puis a fait construire un hôtel particulier avenue Vélasquez dans le 8ème qui abrite aujourd’hui sa collection.

On passe d’abord devant des cloches, vases et autres récipients décorés avant d’arriver dans une grande pièce où l’on découvre un imposant Bouddha. Cette statue, assis sur un lotus provenait d’un temple à Tokyo et date des années 1830. Il esquisse un geste de protection avec la main droite levée et les doigts tendus vers le haut.

musée3

Les pièces archéologiques sont contrastées par des œuvres contemporaines intrigantes.

Du Viêt-Nam, on peut voir des maquettes d’habitation qui était alors conservées dans des tombes. C’était une coutume issue d’une croyance qu’une partie de l’âme demeurait et aurait besoin d’être divertit. Le reste de la collection comprend des vestiges de guerres et des offrandes funéraires.

musée7

Ce musée est agréable à visiter, il y a rarement du monde, les œuvres sont joliment présentées et l’accès aux collections permanentes est gratuit (ils proposent même des cours de dessin le samedi).  Les temps anciens du Japon, de Chine, du Viêt-Nam et de Corée sont montrés sans prétention même si l’ensemble manque de chronologie.

Infos : http://www.cernuschi.paris.fr/

Ecrit & Photos : Cenro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s